L’univers du numérique est continuellement en changement et l’année 2023 ne fera pas exception à la règle ! Au gré des technologies, les habitudes de consommation évoluent tout aussi rapidement. Avec la hausse des frais de publicités numériques, les entreprises cherchent de plus en plus à tirer leur épingle du jeu et obtenir le meilleur retour sur investissement possible.

Vous n’êtes pas la seule entreprise à vous poser ces questions ! L’astuce par excellence est de s’assurer de délivrer des messages cohérents et que le coût publicitaire corresponde à la stratégie mise en place, mais pas seulement. Il vous faut aussi être aux devants des tendances. C’est pourquoi notre équipe demeure à l’affût des nouveautés pour vous. À l’approche de la nouvelle année, on a cru bon de vous faire part de nos observations jusqu’ici.


1. Marketing de contenu

Selon le récent sondage de Ressac et Léger, 78 % de la population canadienne n’aiment pas les publicités en ligne. L’étude qu’ils ont menée démontre même que l’approche traditionnelle dans le numérique n’a pas du tout la cote ! Sans réelle surprise, les gens cherchent avant tout du contenu intéressant lorsqu’ils naviguent sur le web. Multifonctionnel, multicanal et multiformat, il y a maintenant du contenu pour tous les sens ou presque.

Le contenu vidéo un incontournable

Depuis longtemps, on entend que le contenu vidéo est le format ultime pour générer de l’engagement. En 2023, c’est plus qu’un incontournable ! Avec la montée en popularité de TikTok, les autres plateformes sociales compétitionnent, elles aussi, afin de mettre le format vidéo de l’avant plus que jamais. Ce n’est pas pour rien que YouTube demeure à travers le temps l’une des plateformes les plus consultées. La vidéo est captivante ! Elle fournit plus d’informations en moins de temps. À ce propos, la vidéo de courte durée, en format vertical (9:16) est maintenant un impératif pour capter l’attention de votre audience.

Le contenu audio et le balado

Que ce soit la fatigue oculaire ou l’envie d’un contenu plus étoffé, toujours selon Ressac, 56 % des Canadiens et Canadiennes écoutent désormais des balados. C’est donc la preuve que le contenu audio gagne en popularité et peut être un vecteur de croissance à ne pas négliger. Si votre entreprise cherche à rejoindre une audience éduquée et/ou prospère, ce format constitue une opportunité en or de les cibler. Le balado se prête particulièrement bien aux sujets précis ou plus nichés. On vous invite donc à explorer (si ce n’est pas déjà fait) le potentiel de ce type de contenu en 2023 !

La formation en ligne

Popularisées par la pandémie, les formations en ligne nous ont permis de conserver un lien de proximité. Que votre modèle d’affaires soit en B2B ou en B2C, c’est un contenu qui demeure apprécié des différents types de consommateur·trices pour sa flexibilité et l’intérêt du contenu partagé. Cette formule nécessite de la préparation, mais vous offre la possibilité d’interagir directement avec votre cible.

Et les plateformes sociales dans tout ça ?

Les spécialistes de la communication le savent, l’attention des auditeurs et auditrices se fractionne depuis un bon moment. Depuis peu, nous assistons aussi à un phénomène de décentralisation des plateformes sociales. À cela s’ajoute aussi l’importance de se coller aux normes de chaque plateforme. Bref, il y a de quoi donner mal à la tête de n’importe quelle entreprise ! Heureusement, il existe des façons d’optimiser sa création de contenu.


2. Marketing d’influence

Bien qu’il existe un énorme fossé générationnel lorsqu’il est question d’influenceurs ou d’influenceuses, il n’en demeure pas moins que leur rôle est indéniable dans le processus d’achat des 35 ans et moins. Et ce n’est qu’une des raisons qui explique l’augmentation des investissements dans le marketing d’influence, une tendance qui n’est pas prête à s’estomper. Non seulement c’est un moyen efficace pour atteindre de nouveaux marchés potentiels, mais c’est aussi une façon d’augmenter ses parts de marché. Si le retour sur investissement vous préoccupe, voici quelques façons de s’assurer que l’effort en vaut la chandelle.

L’influence en direct !

La diffusion en direct est très populaire auprès des créateur·trices de contenus, tant sur Instagram que sur TikTok. De plus, l’achat en direct est un format d’influence à fort potentiel de conversion et donc, de retour sur investissement. En quoi consiste l’achat en direct ? Un influenceur·trice ou un créateur·trice de contenu est connecté en Live sur une plateforme pour décrire et essayer un produit. Pendant la diffusion, l’audience est appelée à poser des questions et acheter le produit directement sur la plateforme. Étant un format apprécié des internautes de par son authenticité, c’est un puissant outil de conversion !

Maximiser l’effort d’influence

Faire appel à des influenceurs ou influenceuses, c’est bien. Réutiliser le contenu généré par ces derniers, c’est encore mieux ! Votre entreprise peut facilement partager leurs contenus créés pour optimiser la variété de son calendrier de contenu. Avant, les entreprises engageaient à tâtons quelques influenceur·ses ici et là puisqu’elles étaient incertaines des retombées. Aujourd’hui, on assiste davantage à des campagnes à grande échelle où les entreprises interpellent plusieurs influenceur·ses d’un seul coup pour générer un engouement à des moments stratégiques.

Une autre façon d’optimiser sa campagne d’influence est en faisant appel à des micro/macro influenceurs, car leur taux de conversion est souvent plus élevé dû à leur audience très engagée. Vous pourriez aussi tenter une campagne de contenus générés par les utilisateur·trices (UGC) motivée par un challenge ou un concours et accompagnée d’un hashtag spécifique. Une autre option serait de miser sur l’influence des parties prenantes de l’entreprise ; des employé·es aux partenaires. Finalement, retenez qu’un partenariat d’influence à long terme vaut tout autant son pesant d’or qu’un client·e fidèle.


3. Expérience client·e

Une expérience client·e réussie repose sur la maximisation des réponses émotionnelles positives chez les client·es. Elle passe immanquablement par l’optimisation des points de contact afin de réduire les frictions potentielles, sans oublier l’importance de la voix de chaque client·e.

Avec l’essor des technologies, le consommateur·trice est devenu·e plus exigeant·e. Heureusement, l’ensemble du parcours client peut bénéficier de ce même essor en palliant entre autres à la pénurie de main-d’œuvre. Grâce au numérique, il est possible de fournir en temps réel de l’assistance, des informations, des solutions et de répondre dans des délais rapides.

De plus, les habitudes volatiles des consommateurs et consommatrices demandent aux entreprises d’assurer une assistance sur de multiples canaux. C’est pourquoi une stratégie omnicanale est importante pour offrir une meilleure expérience client·e et assurer la fluidité des points de contact ; du site web au commerce physique, en passant par les médias sociaux.

Personnalisation et données client·es

On ne le dira jamais assez, la personnalisation de l’expérience client·e est essentielle afin de rester compétitif dans un marché qui évolue aussi rapidement. Au-delà du fait que la personnalisation est le chouchou des 35 ans et moins, c’est aussi un excellent levier de fidélisation. Même si les consommateurs ou consommatrices sont hésitant·es à partager leurs données, la collecte de données est l’élément nécessaire à l’entreprise pour personnaliser leur expérience. Et c’est vrai plus que jamais avec le début de la fin des cookies tiers !

Il vous faudra trouver des solutions concrètes pour continuer à suivre le parcours de vos client·es jusqu’à la conversion. Dans un premier temps, il faut maîtriser la collecte de données client·es (via un CRM) pour ensuite les analyser de manière à en tirer des conclusions constructives. Cette collecte d’informations vous permet ensuite de propulser des campagnes hautement personnalisées. À des fins de personnalisation, votre entreprise peut aussi miser sur l’écoute sociale et la relation à long terme pour en apprendre davantage sur sa clientèle.

Le commerce social

La place croissante des médias sociaux dans le parcours client·e explique en partie l’arrivée du commerce social. Cette habitude de consommation de plus en plus courante ne prévoit pas s’estomper dans la prochaine année, bien au contraire. On voit apparaître des interfaces qui lui sont dédiées sur des plateformes telles que Facebook, Instagram et TikTok. C’est merveilleux autant pour le consommateur ou la consommatrice que pour l’entreprise !

Non seulement l’utilisateur·trice n’a pas besoin de quitter l’application pour acheter un produit, mais vous optimisez votre conversion par le fait même (un indicateur clé de performance incontournable pour toute entreprise qui se respecte). Il y a là 2 avantages énormes : la réduction du nombre de clics menant à une transaction et l’engagement du consommateur ou de la consommatrice à chaque étape de son parcours client·e. En vrai, c’est une opportunité de croissance considérable pour les années à venir !


4. Réalité virtuelle & Métavers

En parlant d’expérience client·e, il est difficile de passer à côté de la réalité virtuelle. Ce type de technologie aide à créer une expérience d’achat encore plus personnalisée et inoubliable. Le consommateur ou la consommatrice entre dans un environnement numérique créé de toute pièce par l’entreprise. Elle permet notamment l’essayage virtuel de produits ou même la visite d’une salle de montre virtuel.

Plus précisément le métavers

Étant une tendance forte dans le secteur des technologies, vous avez assurément entendu parler du métavers. D’ailleurs, Meta, Microsoft et Tencent développent actuellement un concept qui leur est propre. C’est un marché dont le potentiel est estimé à 800 milliards de dollars et qui deviendra très concurrentiel. En quoi consiste exactement le métavers ? Eh bien, c’est un monde virtuel en parallèle de la réalité où l’on peut faire à l’aide d’un avatar tout ce que l’on ferait dans la vraie vie.

Bien qu’à ses prémisses, c’est technologie est probablement l’internet de demain ! C’est donc un espace qui pourrait représenter une opportunité future pour les commerces. Ce monde virtuel vous permet de créer une expérience 100 % immersive avec une représentation en 3D de vos produits. Ainsi, les interactions commerciales sont améliorées et le taux de retours réduit. Avant d’investir dans ce nouveau canal de vente, il faudra vous demander si c’est un espace adapté pour votre entreprise et si vous disposez des ressources nécessaires. Pour les PME, le métavers reste une tendance à observer au loin pour le moment.


5. IA et l’apprentissage automatique

Ce n’est pas une nouveauté, mais l’IA et l’apprentissage automatique (ou machine learning en anglais) sont de plus en plus matures et gagnent de ce fait en popularité. Avec leur intégration à des outils grand public (ex. : Active Campaign), ces technologies sont aussi plus accessibles. Leur utilisation se généralise progressivement à l’ensemble du marketing avec les analyses prédictives.

En voici quelques exemples :

  • La recommandation de produits automatiques et correspondants aux préférences de la clientèle.
  • La recherche de produits affichant des résultats plus pertinents pour l’utilisateur ou l’utilisatrice.
  • La prévision de la demande, la prise de décision et le placement de produit amélioré.
  • L’automatisation des efforts marketing tels que la segmentation de la clientèle, la gestion des campagnes et les tâches de génération de prospects.
  • La création de messages plus personnalisés.
  • La prédiction de l’achalandage sur place.
  • La réduction des erreurs possibles dans les commandes.
  • La gestion des inventaires efficacement.

Tous les avantages de cette technologie peuvent aider les entreprises à pallier la pénurie de main-d’œuvre en optimisant les coûts et le temps des ressources. De plus, les campagnes de marketing s’en retrouvent globalement améliorées. Bref, c’est une solution gagnante à envisager !


Bonus : Mouvements sociétaux à observer

Vous le savez déjà, les stratégies de votre entreprise doivent s’adapter aux changements qui s’opèrent dans la société. L’aspect numérique n’y échappe pas ! Par exemple, la visibilité des plateformes sociales est tranquillement redonnée aux utilisatrices et utilisateurs plutôt qu’aux entreprises. Le développement durable change les habitudes de consommation et commence tranquillement à déteindre sur les habitudes numériques. Voici trois grandes thématiques à suivre de près :

La conscience éthique

La désinformation est partout ! Les utilisateur·trices demandent désormais du contenu intègre, fiable et authentique.

L’environnement

La crise climatique et le sentiment d’urgence sont palpables sur le web. Votre entreprise doit impérativement réfléchir à son impact écologique avant de chercher à communiquer sur le sujet.

L’esprit de communauté

De moins individualistes, les plateformes sociales rallient davantage l’esprit de communauté. Votre entreprise devra donc tranquillement se tourner vers le ciblage de communauté plus que d’individus. La création de communautés peut aider à renforcer l’engagement et la fidélisation de votre clientèle.

 

Vous avez envie d’explorer l’une de ces tendances en 2023 ? Notre équipe d’expert·es peut vous guider ! Contactez-nous dès maintenant.

#Commerce | #Stratégie | #Tourisme